Jardin

Suite au manque de places du dispositif d’hébergement d’urgence de la Ville de Lausanne, voilà comment se présentaient les débuts du jardin du Sleep-In à la fin du mois d’avril 2017.

jardin sleep-in

Différentes associations montrent leur soutien au mouvement du jardin, notamment Franc-Parler qui donne des cours de français (ci-dessous), le Collectif R, Droit de Rester ainsi que plusieurs personnes qui apportent de l’aide sur la durée ou ponctuellement de leur propre initiative.

IMG_3678

Notre communiqué de presse ainsi que les revendications des gens du jardin sont disponibles sur notre site.